Le béton au silicium est un gaspillage de ressource

Le 20ème siècle a été le siècle des plus grandes découvertes scientifiques, d’immenses progrès techniques, des guerres les plus sanglantes et des oppositions idéologiques les plus virulentes. Et c’est aussi le siècle qui a vu se généraliser l’usage du béton dans les constructions de bâtiments.

Au début du 20ème siècle l’usage du béton a véritablement pris son envol aux USA avec les constructions des buildings dans leurs grandes métropoles de l’Est ou des Grands Lacs, et actuellement il est rare de trouver une grande construction dans le bâtiment qui n’utilise pas de béton. Or la majorité des bétons utilisés contiennent du silicium. Ce qui signifie que la plupart des constructions actuelles reposent sur du silicium. Autrement dit du sable. Certes la plupart des constructions actuelles semblent très solides, mais le sable reste du sable. C’est-à-dire que c’est un matériaux qui n’est pas fait pour supporter de forte charge, et dont la nature friable ne résiste pas à l’érosion , aussi bien celle causé par le vent que par l’eau . Et il est très sensible aux variations de température. Ainsi au bout de quelques décennies, les constructions dont le béton contient du silicium auront tendance à se fissurer et à se désagréger; obligeant soit à dépenser des fortunes pour les entretenir, soit à les démolir. Etant donné la quantité d’énergie que toute ces constructions en béton  engloutissent et la somme de travail qu’elles représentent, le fait que structurellement, du au silicium qui les composent, elles retomberont en poussière dans une ou deux  centaines d’années après leurs mise en service, cela constitue un gigantesque gaspillage puisque lorsqu’il faudra les reconstruire, les ressources énergétiques risque de faire défaut, mais plus grave la crise écologique caractérisé par le réchauffement climatique ne permettrait pas de le faire sans risque d’aggraver le réchauffement climatique.

Les pyramides d’Egypte sont un exemple de construction de bâtiment fait sans l’emploi de béton et qui dure depuis des millénaires.

électricité écologique