De gigantesques incendies ravagent l’est de l’Australie

Les états du Queensland et de la Nouvelle Galles du Sud, situés en Australie Orientale, sont depuis la mi-septembre ravagés par de gigantesques incendies qui parcourent le bush et la forêt australienne avec une vitesse et une virulence pratiquement jamais vu dans le monde si ce n’est dans les incendies en Californie en 2017.

La fumée dégagée par ces incendies sont si importante que des villes entières du littoral australien ont été plongé pendant quelques jours dans un brouillard toxique, brouillard qui a même atteins la Nouvelle-Calédonie situé à plus de 1500 km des rivages du Queensland. Si Au Brésil il y a eu aussi d’impressionnant incendie cet été, ils étaient cependant sans conteste le fait d’actes criminel perpétré par des agriculteurs locaux, tandis que en Australie, il semble que au contraire ces incendies, d’origine accidentelles, soient la conséquence du réchauffement climatique, qui a amplifié la sécheresse déjà importante de la région, ainsi que d’une atmosphère saturé en gaz de schiste. Ce qui expliquerait pourquoi la brousse australienne s’est enflammé avec cette stupéfiante force et rapidité, dans une région où la végétation est clairsemé et peu abondante, à la différence de l’Amazonie ou la végétation et abondante et dense.