ECOLOBLOG

Le blog d’info dédié de l’écologie

Accueil > L’économie écologique > Les dégâts causés à l’environnement par la recherche du gaz de (...)

Les dégâts causés à l’environnement par la recherche du gaz de schiste

mercredi 7 novembre 2018

Le gaz ainsi que l’huile de schiste ont depuis une décennie modifiée considérablement la donne dans le secteur du marché des hydrocarbures en donnant aux USA une quasi-indépendance énergétique, et ainsi affaiblit l’influence de l’opep dans le contrôle des prix du pétrole. Si un grand pays sous-peuplé comme les USA peut sans trop de crainte exploiter le gaz de schistes situés dans son sous-sol, il n’en est pas de même des pays européens. Car si aux USA, la pollution des nappes phréatiques par les gaz des schistes ne gêne qu’une poignée de farmer, le plus souvent exploitant de grandes propriétés, en Europe ce sont des villages de centaines ou même de de milliers de personnes qui risquent d’être incommodés. De plus, des analyses ont montré que dans l’atmosphère des régions où le gaz de schistes est exploité, il y avait un taux de gaz méthane nettement supérieur à celui des autres régions. La présence de ce gaz hautement inflammable dans l’atmosphère est une menace d’incendie majeure en période estivale ou de forte chaleur, où le moindre verre brisé ou couvercle de boite de conserve, pouvant par son rayonnement enflammé une atmosphère saturé de gaz méthane. Cela peut-être une des conséquences de la recherche de gaz de schistes, car lorsque le réservoir de gaz de schiste atteint et percé, comment empêcher que le gaz s’échappe dans l’atmosphère, et que à un moment ou un autre ne s’enflamme ?
Donc de fait, en atteignant un gisement de gaz schiste on risque non seulement d’en perdre une bonne partie qui s’échappera dans le sous-sol et puis l’atmosphère, mais comme c’est une matière inflammable et explosive il y a risque d’explosion, et donc de perdre la totalité du gisement. Selon la taille du gisement, l’explosion aura plus ou moins de conséquence. Une des conséquences les plus visibles sera bien sur un tremblement de terre. Une autre conséquence, plus rare celle-ci, c’est que le percement du réservoir contenant le gaz de schiste déclenche un incendie de ce gisement et que ce feux souterrain fasse bouillir les nappes phréatiques voisines. Ces eaux bouillantes remonteront à la surface avec des tonnes de sédiment. Ainsi la recherche de gaz de schiste mal maitrisé ou faite en toute illégalité, et un risque majeur de pollution des nappes phréatiques, de fragilisation des sous-sol, de risques d’incendies de grandes ampleurs, mais aussi de catastrophes humanitaires et économiques que sont les tremblements de terre.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.